Envie d'être informé·e en exclu des actus et bons plans du festival ?
inscrivez-vous à notre newsletter :

Cimer !
Votre adresse a bien été enregistrée.

Une erreur est survenue.
Merci de réessayer ultérieurement.

Pick up Production présente

« Danse hip hop : une quête individuelle au sein d’un système collectif »

Mercredi 26 février 2020 - 19h00
L'auditorium, Rezé
Entrée libre

Conférence / introduction au spectacle A mon bel amour, proposé à 20h30.

« En danse hip hop, chacun doit avant tout chercher à créer ses propres pas, tout en puisant dans un vocabulaire commun partagé par tous. Même quand un danseur hip hop utilise ce qu’on appelle les bases, il doit les interpréter avec son propre style. S’il est trop académique ou trop basique, il n’est pas considéré comme un « vrai » danseur, mais plutôt comme une sorte d’élève. Cette règle qui consiste à transcender ce qu’on a appris pour imprimer sa personnalité dans la danse est l’une des valeurs profondes du hip hop. Il ne peut pas y avoir de liberté sans limites, sans indications préalables, sans règles à transgresser. C’est en appliquant des contraintes et en les transcendant que l’on dépasse ce que l’on a l’habitude de faire. L’enjeu de la culture hip hop réside justement dans cette aspiration à toujours se surpasser, à repousser les limites du corps, de l’esprit, à jouer avec les lois de la physique, avec les illusions visuelles… Le danseur hip hop cherche à aller toujours plus loin dans le mouvement, le style, la personnalité : il est en perpétuelle recherche. Le principe primordial de la danse hip hop est d’atteindre la connaissance de soi, c’est une quête individuelle au sein d’un système collectif. La quête du danseur, ou de l’artiste en général, ne doit pas être d’atteindre un idéal figé dans le temps, qui serait transmis dans un cadre strictement institutionnel, académique, mais de repousser la frontière entre le connu et l’inconnu. Bien entendu, pour tendre vers l’inconnu, il faut d’abord intégrer un certain héritage collectif. Toute la complexité est de comprendre où l’on se situe dans cette recherche et de toujours rester en mouvement, car rien n’est jamais acquis. » (Anne Nguyen)

Avec Anne Nguyen, compagnie Par Terre.

Entrée libre.

Accessibilité

  • La conférence sera interprétée en LSF.
    La conférence sera interprétée en LSF.