Pick up Production présente

IN DA CLUB : Myth Syzer + XTRM Tour : Di-Meh, Makala, Slimka + Dirty Swift & First Mike + Sear Cabe

On va fêter comme si c’était ton anniversaire.

Myth Syzer

Mythsyzer, c’est le titre d’un morceau de Jay Dee. Myth Syzer, lui, est un producteur d’origine yonnaise comptant parmi les producteurs français les plus hypes de la décennie. Membre du collectif Bon Gamin aux côtés de Loveni et Ichon, il se fait d’abord remarquer en produisant des tracks pour Perrion et Joke. On ne compte aujourd’hui plus ses collaborations réussies, de Jazzy Bazz à Damso, en passant par Ta-Ha et son duo avec Ikaz Boi, dont le premier EP, Cerebral, paraît sur Bromance Records. En partie responsable de la mise en orbite de Bonnie Banane et Prince Waly, le beatmaker enfile les classiques comme des perles ; par exemple, le récent tube de l’été de cet hiver, Coco Love, avec Ichon. Si la musique trap pique ses synthétiseurs aux années 80, Syzer va jusqu’à trouver dans la pop, le parfait liant à ses inspirations rap. Une recette simple et efficace : prendre la musique des bâtiments et en transformer les codes. Il changera l’histoire, vous partirez en boitant. Syzer Söze.

XTRM Tour : Di-Meh, Makala, Slimka

Makala, Di-Meh et Slimka, aka les Xtrm Boyz, représentent le trio le plus à la pointe depuis la flèche d’attaque Messi, Suarez, Neymar. Tout droit venus de Genève, les membres du collectif SuperWakClique crachent les flammes bleues de l’enfer et réinventent les règles d’un jeu de rôles aux possibilités infinies. Lorsque Makala commence il y a quelques années à court-circuiter les styles habituels avec le producteur Pink Flamingo, Di-Meh fait ses armes au contact de la 75e session. D’abord discret, Slimka émerge plus récemment. Audacieux au point de reprendre la moitié du refrain de Ma Benz sur un morceau post-autotune et créatif comme pas deux, le trio invente un rap de synthèse en réalité saturée conçu pour fléchir et s’allumer très fort. Prévoir eau pour nuque et coudières pour pogos. Skrrr skrrrrr !

Dirty Swift & First Mike

DJ emblématique de la sphère hip hop, Dirty Swift exporte son talent aux platines partout en France et à l’étranger. Ses mixes mélangent habilement et avec originalité ses premiers amours : hip hop, soul et funk mais également des musiques plus avant-gardistes comme la trap ou l’afrobeat.
DJ First Mike réveille la France avec son wake-up mix dès 6h du lundi au vendredi dans Good Morning Cefran à l’antenne de Mouv’. Il est aussi à la tête du First Mike Radio Show, le samedi de 21h à 22h dans lequel il invite les figures emblématiques et nouveaux talents de la scène rap française à poser des freestyles sur ses mixes.

Sear Cabe

Eminent membre de la trap-loge nantaise, Sear Cabe est l’un des DJ’s et beatmakers les plus actifs de l’Ouest. Du haut de son nouveau bastion bordelais, il commence aujourd’hui à faire partie du fleuron de la production hexagonale, ayant d’ores et déjà produit pour Grems, Danitsa ou encore Népal. Il préside Same Fam, collectif avec lequel il organise ses soirées trap et future beats, et forme le duo Workers en compagnie du producteur multi-instrumentiste Be Dar. Avec un soupçon d’influences R’n’B, il sort du four des productions et remixes qui font trembler les côtes, surtout lorsqu’ils sont joués sur les gros subs du nightclub. Fin 2017, Sear Cabe perd la majorité de ses projets en cours suite à la mise à jour Sierra High. Il se décide alors à offrir sa Lost Tape, pour sauvegarder dans le cloud une sélection de ses beats qui tapent le plus dur. Un peu plus tôt dans l’année, il produit deux morceaux sur Focus Vol.1 de Di-Meh. Ils seront dans le même Warehouse pour cette dernière soirée du festival. Comme de par exemple.

Retour à la programmation