Pick up Production présente

Yugen Blakrok + Dope Saint Jude + Disquette Software

Yugen Blakrok

Cinq ans après Return of the Astro-Goth, Yugen Blakrok redescend de l’immensité cosmique et délivre au monde une impressionnante leçon de style, au travers de son deuxième album, Anima Mysterium. Loin des astres mais imprégnée de leur lumineuse sagesse, c’est vers la Terre, l’humanité et les ténèbres en leur centre que la rappeuse sud-africaine dirige ses incantations. Accompagné des beats de Kanif the Jhatmaster, le flow litanique de Yugen tisse morceaux après morceaux les frontières d’un monde où l’inconscient se libère et confronte l’homme à ses secrets les plus enfouis. La poésie de Yugen a quelque chose d’ovidien et elle se dépeint comme actrice de Métamorphoses, déesse réincarnée en éléments terrestres afin de rappeler l’humanité à l’ordre.

Dope Saint Jude

Dope Saint Jude incarne une lutte plurielle. Militante queer et féministe, productrice, rappeuse, drag king… L’artiste originaire de Cape Town aborde les questions d’identité de genre, de race et de classe dans un rap aussi riche de fond que de forme, traitant autant de facettes que son prisme le lui permet. C’est le résultat logique de la rencontre de ses inspirations artistiques et de ses role models : Tupac Shakur, Queen, le punk rock féministe du mouvement Riot grrrl, ou encore l’icône de la lutte anti-apartheid Steven Biko. À travers ses clips fous et ses différentes mixtapes, Dope Saint Jude construit un univers de sororité et de résilience qui n’a d’autre mérite que de rendre le monde un peu meilleur. Mistress of Ceremony.

Disquette Software

Ce que la technologie informatique fait de plus beau depuis trente ans, Disquette Software lui donne une meilleure vie. Si vous avez l’ADSL, vous pouvez vous rendre sur leur Skyblog (un com chez eux = 5 chez vous), admirer leurs magnifiques créations Blingee, télécharger leur single deux titres Lotus, ou découvrir leur premier vidéoclip Sans Titre 1, qui dure seulement 15 secondes. Si l’esthétique post-internet a contaminé la pop culture et le rap international, peu s’en emparent avec autant de radicalisme que ce mystérieux collectif de jeunes nantais·es qui ont tout l’air de sortir des Beaux-Arts, et qui piochent autant dans le style vaporwave que le cloud rap minimaliste. I N T E R N E T.

Organisé par l’Université de Nantes et Pick Up Production
Emmanuel Jal & Nyaruach © Lost in the Island ; Dope Saint Jude © DR ; Disquette Software © Lotus

Retour à la programmation