Pick up Production présente

3 dates et 5 artistes : En attendant HIP OPsession, découvrez la Tournée Buzz Booster !

Dans le cadre de la Tournée Buzz Booster et « en attendant HIP OPsession », 3 concerts sont programmés au Fuzz’Yon (La Roche-sur-Yon), le Chabada (Angers) et L’Alambik (Le Mans) avec en tête d’affiche, le duo tourangeau Chill Bump et les compères belges de L’Or du Commun !

C’EST QUOI LE BUZZ BOOSTER ?

Buzz Booster est le 1er dispositif national de détection et de diffusion des musiques hip hop. Créé en 2010, il s’adresse à tous les artistes rap et hip hop qui souhaitent bénéficier d’un accompagnement artistique, technique et structurel pour donner un coup de boost à leur projet. En Pays de la Loire, le dispositif est coordonné par Pick Up Production et Trempolino. Pour cette 9e édition, près de 35 groupes rap et hip hop ont envoyé leur candidature. Un très beau cru ! Le jury chargé de sélectionner les finalistes comprenait un panel de professionnels issu du secteur musical, composé d’organisateurs, de lieux, d’artistes, de médias et de producteurs. Parmi eux : Stereolux, Superforma, Trempolino, Pick Up Production, Hip Hop New School, Rezo (membre du duo Rezinsky, lauréat régional Buzz Booster #8), L’Igloo, le Chabada, le Fuzz’Yon, Krumpp et Soundigger. Trois formations ont été retenu : Kael (Nantes), Odor (Angers) et Rout’s Wayne (Nantes).

LA TOURNEE BUZZ BOOSTER

Ces 3 finalistes bénéficient donc actuellement de l’accompagnement personnalisé de Trempolino et sont programmés dans des salles partenaires pour une tournée Buzz Booster aux côtés de groupes d’envergure nationale. Kael et Rout’s Wayne, respectivement en première partie de Chill Bump le 2 février au Fuzz’Yon (La Roche-sur-Yon) puis le 3 février au Chabada (Angers). Odor le 16 février à L’Alambik (Le Mans) aux côtés de L’Or Du Commun.
Ils se retrouveront sur la même scène en mars 2018 lors du festival HIP OPsession, à Stereolux. A l’issue de la soirée, l’un des trois groupes sera désigné lauréat régional par le jury et bénéficiera d’une seconde phase d’accompagnement, via le dispositif d’accompagnement de carrière 360° de Trempolino. Avec comme ligne de mire la finale nationale à Marseille, en mai.

Vendredi 2 février
CHILL BUMP + KAEL
Le Fuzz’Yon, La Roche-sur-Yon
> Acheter ma place
> Event FB

Samedi 3 février
CHILL BUMP + ROUT’S WAYNE
Le Chabada, Angers
> Acheter ma place
> Event FB

Vendredi 16 février
L’OR DU COMMUN + ODOR
L’Alambik, Le Mans
> Acheter ma place
> Event FB

__________

CHILL BUMP

Chill Bump fait partie des groupes de hip hop que l’on a sûrement le plus vus sur scène en France depuis 2010. Curieux, dès lors, de les voir sortir un deuxième album prônant l’immobilisme à la rentrée 2017. Going Nowhere, c’est l’histoire d’une époque faite de contradictions auxquelles le binôme tourangeau n’échappe pas. Cet album raconte également un positionnement et ce choix de l’indépendance par rapport à l’industrie musicale ainsi qu’au business du rap actuel. Eux, tracent un chemin qui leur est propre ; d’un côté, Miscellaneous, pur english native speaker MC, et de l’autre Bankal, beatmaker et DJ célébré dans les championnats IDA et DMC. Marquée par l’inspiration du sample et par l’empreinte du turntablism, leur musique, plutôt chaude et organique, tend à se métamorphoser au contact de nouvelles sonorités : « des incartades plus contemporaines » aux dires des suspects.

> Vendredi 2 février au Fuzz’Yon, La Roche-sur-Yon
> Samedi 3 février au Chabada, Angers

L’OR DU COMMUN

Bruxelles n’en a pas fini d’arriver. Tant que la Belgique continuera de s’imposer comme l’un des meilleurs centres de formation du rap en français. Dans le sillage d’un certain Roméo Elvis, énième phénomène de la terre du milieu, l’« O.D.C » s’installe sur la banquette arrière d’un Faucon Millenium à suspensions hydrauliques, position laidback. Tout droit sorti d’une Californie parallèle, le trio d’Ixelles lâche du leust en toute simplicité et attire les regards haut dans le ciel avec son dernier projet en date,Zeppelin. Du rap bien d’aujourd’hui biberonné à l’ancienne, plein de références, de storytellings en tous genres, et surtout une vibe extrêmement contagieuse.  Prévoir un décontractant musculaire, sirop codéiné à bannir.

> Vendredi 16 février à L’Alambik, Le Mans

KAEL

Rap honnête et sans manière pour Kael, qui se refuse à singer les grands frères américains dans la langue de Solaar. Alors qu’il fait se côtoyer Jean Racine, Eric Abidal ou Denzel Washington dans ses histoires, le trentenaire évoluant entre Nantes, Rennes et Paris arrose discrètement l’Internet de morceaux et vidéos depuis l’orée 2017. À travers une musique libre, Kael évoque ses inspirations lorgnant sur la chanson française, le hip hop et la pop anglo-saxonne, esthétique avec laquelle il s’acoquinera volontiers par la suite des opérations. Avec l’EP Mirages, il délivre un rap lucide et désabusé, chanté par instants, sans défaut d’ornements inutiles, d’une simplicité efficace et attachante.

> Vendredi 2 février au Fuzz’Yon, La Roche-sur-Yon

ODOR

Difficile de passer six saisons à ne savoir prononcer que son prénom. Heureusement que le rappeur angevin, contrairement au géant de l’univers de George R.R Martin, sait s’ouvrir des portes. Membre du label Cool.Calm.Collect/Good Revenge Uptown et du collectif Pen Soul Case, Odor peaufine sa technique jusqu’à délivrer en 2017 le projet 350 en collaboration avec le producteur Laws Laflemme. De rappeur-souncloud à performeur scénique, Odor passe le cap, explosif, fin et précis comme la fléchette. Inspiré de cracheurs de feu et d’acrobates tels qu’A.chal, Manu Crook$ ou encore Makala, il fait office de nouvelle figure provinciale d’une génération en perpétuel renouvellement.

> Vendredi 16 février à L’Alambik, Le Mans

ROUT’S WAYNE

À force de voir Juninho marquer des coups francs de 40 mètres, Rout’s, éternel fan de l’Olympique Lyonnais, s’entraîne nuit et jour pour gagner en précision. Il finit par abandonner toute ambition footbalistique et se réfugie dans la confection de rimes et de flows. D’abord au sein du trio nantais Pacta Verba, au cours d’open-mics endiablés, puis le temps d’un projet avec son pote Larim’, Rout’s (devenu) Wayne met à l’épreuve une solide technique et une écriture brossée. Un style stratosphérique, à force d’essayer de dépasser le mur adverse, inspiré des meilleurs limiers du genre, entre l’imagination du rap de gangster et la sobriété intimiste d’un type comme vous et moi. En concert dans tous les city-stades du coin.

> Samedi 3 février au Chabada, Angers


Organisé par le Fuzz’Yon, le Chabada, Superforma et Pick Up Production